Top 6 des traditions de mariage dans le monde

Mariage japonaisCocasses, festives ou romantiques, de multiples coutumes de mariage perdurent à travers le monde. Présages de félicité et symboles du couple se mêlent depuis la nuit des temps pour donner lieu à des traditions pour le moins originales selon les civilisations : danses, échanges, présents divers et parfois encombrants... Voici un petit tour du monde des us célébrant l’union conjugale dans différents pays.

Allemagne, l’union fait la force

En Allemagne, la cohésion entre les partenaires est le ciment du couple. Ainsi, avant le mariage, on casse des plats que les futurs mariés devront ensuite nettoyer : la réussite de cet exercice présagera de la capacité des tourtereaux à faire face ensemble aux aléas de la vie. À se serrer les coudes pour recoller les morceaux, métaphoriquement ! Une fois le mariage conclu, ils doivent scier un tronc d’arbre en chœur : une manière plutôt archaïque de tester leur bonne entente et leur coordination.

République tchèque, le mariage vert

La tradition veut que les amies de la mariée plantent un arbre dans son jardin, et le décorent avec des rubans et des œufs. Ce n’est pas Pâques pourtant, d’ailleurs on n’offre pas du chocolat à la future épouse mais une couronne de romarin censée représenter amour, sagesse, souvenir et loyauté. Par ailleurs, à la sortie de l’église, les tchèques lancent des petits pois secs plutôt que des pétales de rose.

Inde : faut pas être pressé !

En effet, s’il faut d’abord consulter les astres pour décider du jour et de l’heure propices à l’union des amants, la patience est aussi de mise une fois que la cérémonie a commencé : les rites de purification et invocations des dieux s’enchainent des heures durant, sans oublier les hommages aux parents et les bains cérémoniaux. Les futurs époux devront aussi effectuer sept sauts autour d’un feu. Au final, un mariage hindouiste peut durer jusqu’à 3 jours ! Eh bien, il faut prendre son mâle en patience...

Mariage au Pakistan

Angleterre : ces dames d’abord

Si l’homme se charge traditionnellement de la demande en mariage, en Grande-Bretagne, la femme est autorisée à la faire mais uniquement lors d’une année bissextile ! En cas de râteau, elle se verra cordialement adresser une paire de gants par le questionné. Certaines devaient les collectionner...

Japon, vivre d’amour et de saké

Si ce n’est pas ce qui est exactement attendu des futurs mariés dans la vie courante, ces derniers doivent lors de la cérémonie boire trois gorgées de saké froid dans trois tasses différentes : car 3 x 3 font 9, et le trois et le neuf sont des chiffres porte-bonheur au Japon. Cet instant crucial du mariage shintoïste est littéralement baptisé "Voie du trois, trois, neuf fois". D’autre part, la fête est aussi l’occasion pour la mariée de porter plusieurs kimonos superposés – pas moins de 12 au maximum !

Tibet, la crème de la crème

Chez les tibétains, la dot de la mariée est pour le moins surprenante : une femelle yack, que le fiancé doit offrir à sa belle-famille avant leur union. La dulcinée reçoit, elle, une tasse de yoghourt dont elle devra faire offrande à Bouddha le jour de la cérémonie : c’est le "yaourt du Serment". Bon appétit !

Écrit par Gaëlle le dans Histoire & Traditions

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : mx4ca927gv